• Chapitre 3 : Disparait, princesse !

    Iris était à peine rentrée de chez la reine des dragons qu'elle pensa déjà à ses nouvelles conquêtes. Il fallait qu'elle obtienne le territoire de Ren pour qu'elle soit satisfaite de ses efforts. 

    Mais avant cela, il faut d'abord imaginer qu'elle va se confectionner des bijoux avec les perles qu'elle avait volées à la reine. La jeune princesse s'était faite très belle, elle était ravissante, on aurait dit la plus belle femme du monde... Après tout, c'est une princesse. 

    Iris, décidée à prendre le territoire des loups pour elle même, s'envola vers les lieux où se trouvait Ren. Il commençait à neiger et bientôt, le sol fut recouvert de ce tapis blanc et gelé. Quand elle arriva elle chercha immédiatement son frère. Elle escalada un rocher pour voir jusqu'à l'horizon. Elle aperçut une hutte faite de branches d'arbres. Elle pensa que Ren y était alors elle fonça là-bas pour y retrouver le prince.

    Une fois la hutte atteinte, elle y pénétra, c'est là qu'elle vit Ren. Celui-ci comprit tout de suite pour quelle raison Iris était venu, il n'était pas bête. C'est pour cela qui lui cria :

    "Dehors, Iris !"

    Iris obéit mais elle resta devant l'entrée à observer son frère. Au bout d'un quart d'heure, Ren comprit que sa sœur ne céderai pas et ne partirai pas temps qu'elle n'aurai pas eu ce qu'elle voulait. Il sortit en pensant que le mieux était de discuter avec elle. Il la salua :

    "Bonjour, princesse.

    - Salut ! Dis-moi Ren, tu n'as pas quelque chose à me donner ? dit la princesse, le sourire aux lèvres.

    - Ne rêve pas Iris ! lui répondit-il d'un air agacé

    - Sais-tu que tu as à faire à la plus jolie femme du monde ? continua-t-elle d'une voix sadique" 

    Ren observa la jeune princesse attentivement afin de juger sa beauté.

    Elle portait sur sa chevelure lisse et longue un diadème, à son cou il y avait ras du cou. Ses fines et douces mains étaient gantée, à son bras il y avait des bracelets, à ses oreilles pendaient des boucles d'oreilles, ses pieds étaient recouverts pas une chaussure de vaire décorée par des perles. Elle portait un longue robe à dentelles.

    Ren reconnaissait sa sublime beauté mais il ne se laissait pas impressionné. D'un coup, le jeune garçon attrapa le diadème de sa sœur et s'échappa en courant, le bijou à la main.

    Au loin, il cria à Iris :

    "Maintenant... Disparait, princesse !" 

    (à suivre...)

    « Chapitre 2 : Les perles de la reineIris »

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Décembre 2013 à 20:28

    j'adore !

    2
    Lundi 23 Décembre 2013 à 20:30

    merchi ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :